Mémorial 14-18 Notre-Dame de Lorette

Nécropole Nationale de Notre-Dame de Lorette, l’Anneau de la mémoire et Lens 14-18

X
Réservez votre séjour
1 Adulte
0-11 ans
0-3 ans
Pas de frais pour les enfants de moins de 12 ans
Contactez notre réception
pour toute information
+33 (0)3 66 98 10 40 Coût des appels locaux
Notre Dame de Lorette-aurelie_leclercq

La région n’est pas uniquement marquée par son activité minière, elle fut également le théâtre d’un grand nombre d’affrontements lors de la grande guerre. Plusieurs sites permettent de retracer cette période sombre de l’histoire et rendre hommage aux soldats qui ont perdu la vie lors des combats.

L’un des plus célèbres est sans-doute la nécropole de Notre-Dame de Lorette. Dès l’arrivée, on est saisis par l’immensité de cette nécropole, la plus grande d’Europe. Inauguré en 1925 en mémoire des soldats de la guerre 14-18, ce site impressionnant avec ses 25 hectares recouverts de croix blanches accueille la tombe de plus de 45 000 combattants de toutes nationalités dont seulement 20 000 sont identifiés. Ce site n’a pas été choisi au hasard, c’est ici qu’eu lieu le terrible affrontement de mai 1915 suite à une offensive de l’armée française contre l’armée allemande qui occupait ce point stratégique, avantageux par son relief vallonné offrant une vue imprenable sur les plaines occupées par les alliés. Autours de la chapelle de Notre-Dame de lorette, une nécropole est aménagée pour rassembler les nombreuses victimes. Le lieu est ensuite choisi pour regrouper les dépouilles provenant de plus de 150 cimetières de la région.

C’est sur ces collines de l’Artois que fut édifié également un mémorial rassemblant les noms de plus de 600 000 victimes du Nord et du Pas-de-Calais. Le monument est inauguré le 11 novembre 2014 à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale. L’architecte Philippe Prost a conçu ce mémorial sous la forme d’un anneau immense de couleur grise presque noire rappelant la guerre avec à l’intérieur des panneau dorés qui redonnent vie aux noms des soldats qui sont tombées au combat. D’un périmètre de 345 mètres, avec environ 3 mètres de haut, les 600 000 noms des 40 nationalités incluant les allemands y sont inscrits par ordre alphabétique rappelant l’ampleur de cette guerre meurtrière.

Enfin, en contrebas, un centre est inauguré en Juin 2015 nommé Lens 14-18 Centre d’Histoire Guerre et Paix. A l’intérieur de cet ensemble de cubes de bétons noirs conçus par l’architecte Pierre-Louis Faloci, sont habilement mis en scènes les différents documents, objets, plus de 60 heures de films, plus de 5 000 photos et archives retraçant l’histoire de la grande guerre. Les grandes étapes du conflit sont présentées par ordre chronologique et thématique. Faisant échos à l’Anneau de la mémoire, une salle des archives permet de retrouver le nom des victimes et de consulter les fiches militaires des soldats.