Le musée du Louvre-Lens

X
Réservez votre séjour
1 Adulte
0-11 ans
0-3 ans
Pas de frais pour les enfants de moins de 12 ans
Contactez notre réception
pour toute information
+33 (0)3 66 98 10 40 Coût des appels locaux
galerie_du_temps-_c_laurent_lamacz_-_ville_de_lens

En face de l’Hôtel se trouve le musée du Louvre Lens. Ce deuxième Louvre, lié au musée parisien, fut fondé à l’initiative de l’ancien ministre de la culture, Jean-Jacques Aillagon, qui souhaitait décentraliser les établissements culturels alors concentrés sur Paris. Suite à une candidature de la ville, Lens est choisie pour accueillir le nouveau musée du Louvre. Sur le plan architectural, le projet est confié à deux architectes japonais Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa de l’agence Sanaaet la réalisation des jardins à la paysagiste française Catherine Mosbach. Enfin, la muséographie est confiée au Studio Adrien. Le chantier débute en décembre 2010 et la construction s’achève le 30 juin 2012. Le musée est inauguré le 4 décembre 2012 en présence du président de la République François Hollande et de 5000 visiteurs.

Symbole de la reconversion de ce bassin minier, le musée est construit sur l’ancienne fosse d’extraction n°9. Long de 360 mètres, cet espace de plus de 28 000m2 est pensé comme une nouvelle aile du Louvre. Sur cet ancien carreau de mine reconquis par la nature, les architectes ont souhaité respecter cette présence de la végétation, s’adapter aux courbures du terrain et se fondre dans l’environnement. Les façades du bâtiment sont recouvertes d’aluminium anodisé et de vitres qui reflètent la verdure orchestrée avec harmonie par Catherine Mosbach. L’architecture très linéaire et horizontale rappelle subtilement les galeries des mines.

L’organisation du musée propose une présentation des œuvres novatrice et pédagogique pensée de manière originale. Au lieu de présenter une répartition classique des œuvres selon différentes écoles et courants, les pièces ont été disposées par ordre chronologique allant de l’antiquité aux temps modernes en passant par le moyen âge. Cette organisation chronologique se retrouve notamment dans la Galerie du temps ou sont exposées 200 œuvres en enfilade permettant de balayer d’un regard cette multiplicité artistique. Le musée propose également des expositions temporaires, d’envergure internationale, qui rassemblent peintures, sculptures et autres pièces du musée autour d’un thème, d’un artiste, d’une époque ou d’une civilisation tel que « l’Europe de Rubens », « les métamorphoses » ou plus récemment, « l’Amour ».  Dans la continuité de la Galerie du temps, le Pavillon de verre est un lieu d’expérimentation ou sont exposées des œuvres plus contemporaines. Grâce aux façades vitrées, c’est un lieu lumineux avec une vue sur les jardins ou l’on s’attarde avec plaisir pour découvrir l’exposition. Ce lieu permet également d’exposer une partie du patrimoine local des Hauts-de-France et ainsi de faire découvrir la richesse des œuvres présentes dans les musées de la région. Cette vision novatrice de mise en scène inspire depuis d’autres musées.