Le centre historique de Lens

X
Réservez votre séjour
1 Adulte
0-11 ans
0-3 ans
Pas de frais pour les enfants de moins de 12 ans
Contactez notre réception
pour toute information
+33 (0)3 66 98 10 40 Coût des appels locaux

La ville de Lens fût l’un des principaux centres urbains du bassin minier. Détruite lors de la première guerre mondiale, elle fut entièrement reconstruite dans les années 20. Son architecture s’imprègne donc du style de l’époque et notamment de l’esprit Art déco, très à la mode à cette époque. Dans le centre-ville et notamment sur la Place Jean Jaurès, cœur historique de la ville, ne manquez pas d’admirer les façades colorées, décorées de motifs et bas-reliefs. L’une des plus emblématiques de ce style art-déco est sans doute l’ancienne boutique « à la ville de Limoges » avec ses carreaux fleuris. Pour mieux connaitre l’histoire de ces bâtiments, l’Office de Tourisme et du Patrimoine de Lens-Liévin propose des visites guidées de la ville.

Au moment de la reconstruction, aucune consigne stylistique ne fut imposée. Malgré des styles architecturaux variés, la majorité de ces monuments, comme beaucoup de maisons de la région, sont construits en briques, s’inspirant du style hispano-flamand. La variété des constructions forme un ensemble harmonieux qui fait la richesse du patrimoine lensois. 

Le seul monument qui fut reconstruit à l’identique après la guerre est l’église catholique Saint-Léger, à l’extrémité de la place. L’Histoire raconte qu’elle aurait été édifiée sur un sanctuaire dédié à Léodégar, qui est le nom franc de Saint Léger, à sa mort en 680. Sauvée une première fois de la ruine en 1776, elle est complètement détruite lors d’un bombardement en 1916. Il n’en restera qu’un vitrail. Le 8 Juin 1924, la première pierre de la nouvelle église est posée et deux ans plus tard, le 24 mai 1926 elle est inaugurée à l’occasion de la Pentecôte. Malgré des bombardements qui détruisent les maisons voisines dont la mairie en 1944, l’église est épargnée et continue à faire partie du paysage lensois depuis maintenant plus de 1000 ans.

Avant de partir, si vous repartez par la gare, ne manquez pas d’admirer la grande fresque qui décore la grande salle intérieur et témoigne une nouvelle fois de l’histoire de cette région minière.